Les Ovinpiades

Les flux rss du siteImprimer la page

Félix et Lucas en route pour la finale à Paris

Organisée sur la ferme d’Hélène et Pierre Bignaux à Mathieu, la 13ème finale territoriale de Normandie a réuni 31 élèves, âgés de 16 à 24 ans, issus de 5 établissements d’enseignement agricoles :

  • LEGTA du Robillard – Lieury (14)
  • LEGTA d’Yvetôt – Yvetôt (76)
  • LEGTA Baie du Mont St Michel – St Hilaire du Harcouet (50)
  • CFA Yvetot – Yvetot (76)
  • CFA de Coutances – Coutances (50)

Ces candidats étaient venus tenter de se qualifier pour la 13e finale nationale.

A l’issue d’une compétition, très disputée : Félix Leroyer, LEGTA du Robillard – Lieury (14) et Lucas Vannier, Lycée agricole d’Yvetôt (76) sont qualifiés pour la finale nationale et représenteront les Meilleurs Jeunes Bergers de Normandie. Baptiste Boursier, LEGTA du Robillard – Lieury (14), arrivé second à la Finale Normandie ne pourra participer cette année à la finale nationale, puisque le règlement interdit d’y accéder deux années consécutives.

Ils représenteront avec fierté leur région, face aux 36 autres candidats le 24 février 2018, au Salon International de l’Agriculture à Paris, sur le Grand Ring dans le Hall1.

Les Ovinpiades des Jeunes Bergers, compétition organisée par Interbev Ovins et l’ensemble de la filière ovine, ont pour objectif de promouvoir le métier d’éleveur ovin et de susciter de nouvelles vocations auprès des élèves des établissements agricoles.

Des épreuves théoriques et pratiques

Apprécier la santé d’une brebis

Contenir une brebis désignée par le jury parmi un lot de plusieurs femelles, et apprécier son état de santé en moins de 6 minutes :

=> observation de la paupière, des dents, des pieds et de la mamelle, prise de température...

Pârer les onglons, pour de bons aplombs

A l’aide d’un appareil de contention qui facilite la manipulation des animaux, sans douleur pour lui, les jeunes devront tailler les onglons d’une brebis. Le jury chronomètre et note.

=> précision du geste, manipulation de l’animal, respect des consignes de sécurité.

Evaluer l’état d’engraissement des agneaux

L’animal destiné à la vente est-il trop petit, trop maigre, trop lourd, trop gras ?...

=> évaluer l’état d’engraissement et de finition de 3 agneaux en 2mn30.

Trier les brebis au smartPhone

Trier ses brebis avec lecture des boucles électroniques. Ils organisent leur travail en faisant passer un lot de 15 brebis dans un couloir.

=> isoler 3 brebis en lisant les informations contenues dans la boucle électronique de l’oreille.

Manipuler une brebis et évaluer son état corporel

Avec les bons gestes, il doit attraper une brebis, la faire marcher suivant un parcours balisé, l’asseoir dans une zone définie, et la  relâcher dans le parc d’attente. Il doit palper la brebis pour repérer si elle est trop maigre, trop grasse... et préciser ses mensurations.

=> 3 minutes pour donner une note d’état corporel à 3 brebis

Le bon géniteur : choix d’un bélier de qualité

Le candidat tire au sort une problématique d’élevage. Pour y répondre, il a 2 minutes pour trouver le bélier le plus qualifié parmi les 6 présentés.

=> choisir THE bélier

Quiz

Cette épreuve écrite a un double objectif :

=> valider les connaissances sur l’élevage ovin (filière, alimentation, reproduction, génétique, santé...)
=> reconnaître les races de 10 moutons défilant sous leurs yeux.

Les Ovinpiades

France
  • 750 candidats pour l’édition 2016/2017
  • 100 établissements
  • 38 candidats sélectionnés pour la finale
  • 17 sélections territoriales (la totalité des régions administratives de l’hexagone participe)
  • 5 000 jeunes sensibilisés les 5 dernières années
Normandie
  • 50 candidats 
  • 5 établissements
  • 2 candidats sélectionnés pour la finale nationale

A savoir

  • La Normandie se situe au 11e rang des régions françaises pour son effectif ovin total.

  • Elle possède un troupeau de taille modeste (173 169 têtes en 2013, soit 2,4 % du cheptel français).

  • L'élevage ovin est souvent une activité complémentaire.